Prochain atelier « Réveillez votre potentiel ». Réservez vos places ici.

Connaissez vous le « Fail Management » ?

par | 16 Avr 2019 | Coaching pour les professionnels | 0 commentaires

Fail veut dire tomber, échouer. Ce qui veut dire que l’échec serait une étape qui nous amène vers la réussite. Certes, c’est paradoxal ! L’important est donc de réagir face à l’échec de bonne manière et c’est ce que nous enseigne le « fail management ».

Explications sur le « Fail Management »

Le succès, c’est aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme – Winston Churchill.

Certaines entreprises font l’éloge de l’échec. Prenez l’entreprise « Blablacar »: parmi ses valeurs, nous trouvons le mantra « Tombe, Apprends, Réussis ». Une communication qui permets ainsi de favoriser la prise de risque, l’initiative, quitte à se tromper!

Bon ok, ce n’est absolument pas dans nos gènes surtout dans notre beau pays! La majorité des managers vivent très mal les situations d’échecs, et ont du mal à rebondir par la suite.

Le courant du « fail management » ne valorise pas l’échec, mais nous donne le droit de nous tromper. Une grande université américaine a même énoncé qu’il était nécessaire de passer par trois échecs pour réussir! Donc: Accueillons nos erreurs car elles sont riches d’enseignement.

Exemple d’échec suivi de réussite

Prenons Steve Jobs, le fondateur d’Apple : saviez-vous que ce dernier fut remercié par son Conseil d’administration en 1985?

Licencié par sa propre société! Il est revenu au sein d’Apple en 1997, 12 ans après!

Je vous rassure, il n’a pas cheminé tout ce temps sur son échec initial! Mais il en a tiré des apprentissages, notamment sur le plan managérial. Il a pu ainsi gagner en humilité, considération et empathie, qualités qu’il ne possédait pas pleinement auparavant.

C’est encourageant, n’est ce pas? Nous connaissons tous la belle carrière et réussite de Steve Jobs avec sa marque de renommée Apple.

Donc l’échec nous ferait grandir. Pour mieux rebondir après une telle expérience, voici quelques conseils glanés ça et là.

Les Astuces

  • Accepter l’échec: l’étape la plus difficile! Il est là devant vous, donc pas besoin de s’auto flageller d’avantage. Il est bon de se poser la question suivante: quel enseignement j’en tire pour réussir la prochaine fois? Un changement de perception, de vision et une grande gratitude à notre égard. C’est ce que j’applique pour tout vous dire actuellement avec beaucoup de positivisme!
  • Apprendre rapidement de nos erreurs: plus vite nous prenons du recul et changeons notre perception de cette expérience, et plus vite nous repartons de plus belle.
  • Faire le deuil: toujours dans le même esprit, cherchons le cadeau caché de cet échec, après être passé par différentes phases nécessaires (déni, tristesse, colère.. et Acceptation).
  • Rebondir: comme l’enfant qui apprends à marcher, repartir quitte à se tomber à nouveau! Comme énonce Lao Tseu : « L’échec est le fondement de la réussite ».
  • Partager son expérience: surtout ne pas le garder pour soi. Nous ne sommes pas parfaits, ni des machines, et il est bon de pouvoir en parler à ses proches voir des accompagnants professionnels pour pouvoir par la suite accepter, faire le deuil et repartir.

Pour finir, une dernière citation et en avant pour de nouvelles aventures!

Il n’y a des victoires qui ne se remportent qu’en perdant des batailles

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Humilité et Leadership - ExpéRHience - […] Partager avec ses équipes les leçons de ses erreurs […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *