Blog

Mieux gérer son stress: prendre conscience de ses peurs épisode 1

Nous avons tous des peurs qui sont reliées à notre personnalité. Nous entendons par peur, la crainte de quelque chose, souvent lié à des situations : peur d’être abandonné(e), de ne pas être aimé(e), peur du conflit…

Un très bel outil permet de mieux se connaître et de prendre conscience de ses peurs, pour évoluer vers une meilleure gestion du stress. Je vous présente ainsi l’Ennéagramme!

L’Ennéagramme, c’est quoi ?

Le mot « Ennéagramme » vient du grec ennea gramma, figure à 9 points.

L’Ennéagramme s’est diffusé comme une méthode de développement personnel au travers de divers auteurs à partir des années 1970 aux États-Unis dans le courant de la psychologie humaniste. C’est aujourd’hui un système d’étude de personnalité fondé sur 9 profils.

Les précautions à prendre : nous ne sommes pas qu’un profil car nous avons en nous les neufs types de personnalité ! C’est par notre environnement et éducation que nous développons une stratégie de comportement pour nous adapter à notre environnement. Cela va donner notre base de personnalité dominante.

Lorsque nous l’identifions, nous arrivons à mieux nous connaître et à prendre conscience de nos peurs.

Les 3 premiers profils et leurs peurs respectives

Profil 1 : le perfectionniste

Le perfectionniste, comme son nom l’indique, s’attache à faire parfaitement tout ce qu’il entreprend. Il vous fait peut-être penser à notre sois parfait de la semaine dernière d’ailleurs, non ?

Ce type de personnalité est dans le détail, l’exigence pour lui même et vis-à-vis des autres. Il a l’esprit très critique. C’est une personne qui est toujours dans une quête d’amélioration et pense qu’il est quelqu’un de bien s’il fait parfaitement les choses. Le perfectionniste considère également qu’il n’y a qu’une seule bonne manière de faire les choses: sa propre méthode. C’est une personne qui aura ainsi une grande puissance de travail, qui sera fiable, rigoureuse et intègre.

Sa peur : commettre des erreurs et de ce fait, ne pas être aimé.

Vision du monde : le monde est imparfait. Il faut absolument l’améliorer car le monde “punit” les mauvais comportements.

Sa stratégie : se comparer sans cesse avec les autres, chercher à s’améliorer en permanence en corrigeant les erreurs et les défauts, être aussi droit et responsable que possible.

Pour mieux gérer son stress de “mal faire” et de commettre des erreurs, le profil 1 pourra mettre en place les évolutions suivantes :

  • Prendre conscience et accepter que tout est déjà parfait dans notre monde, si désordonné!
  • Gagner en compassion vis à vis de lui même
  • Minimiser son juge intérieur pour arriver à le faire taire
  • Se donner du temps pour se reposer, se détendre et s’accepter tel qu’il est

Profil 2 : l’altruiste

Nous pouvons là encore, retrouver un lien avec le fais plaisir de la semaine dernière.

L’altruiste est tourné vers les autres et cherche à satisfaire leurs besoins avant les siens. Il est ainsi très généreux et serviable et se sentira bien si l’autre est bien. C’est une personne qui dispose d’une belle énergie et qui est sensible. L’altruiste cherche à satisfaire les envies en devinant le besoin des autres. Le risque est qu’il soit parfois intrusif ou imaginer répondre à une attente qui n’est en fait pas réelle. Il pense qu’il n’aura de l’amour que s’il fait preuve de générosité.

Sa peur : se sentir rejeté.e et ne pas être aimé.e.

Vision du monde : le monde ne me donnera pas d’amour si je n’en donne pas.

Sa stratégie : donner et prendre soin des autres tout en réprimant ses propres besoins.

Pour mieux gérer son stress face à sa peur d’être rejeté, le profil 2 pourra évoluer en suivant les chemins suivants :

  • Ecouter d’avantage ses besoins personnels et ses souhaits
  • Prendre soin de soi
  • Apprendre à recevoir des autres
  • Développer son autonomie et son indépendance

Profil 3 : le battant

Le battant est dans la performance et la compétition. Il aime la réussite et la reconnaissance qui en découle. Pour atteindre ses objectifs, il mettra tous les moyens et sera dans un rythme très rapide d’action ! Le battant pourra ainsi être charmeur et séducteur, s’adapter à ses interlocuteurs pour leur plaire, tout en gardant ses objectifs de réussite en tête. Ce profil a tendance à confondre son être avec ce qu’il fait. Il pense que s’il réussit, il aura la reconnaissance et l’amour attendu.

Sa peur : l’échec et n’avoir ainsi aucune valeur aux yeux des autres. C’est également une peur inconsciente vis à vis de ses émotions qui pourrait l’empêcher de faire et d’agir s’il les prend en compte.

Vision du monde : le monde récompense le ” faire ” et non ” l’être “. Pour être aimé, je dois donc produire et faire.

Sa stratégie : réussir, s’adapter et afficher toujours une belle image de soi. Se concentrer sur les tâches et les actions et non sur les émotions.

Pour mieux gérer son stress face à sa peur de ne pas être aimé en cas d’échec, le battant pourra évoluer grâce aux voies suivantes :

  • Accueillir ses émotions et ses sentiments qui ne sont pas sources d’erreur
  • Prendre conscience que les autres l’aime pour ce qu’il est et non pour ce qu’il fait
  • Comprendre qu’il n’y a pas d’échec, mais que des expériences
  • Modérer son rythme

Vous vous êtes reconnu(e) dans un de ces profils? Si oui, vous avez quelques pistes d’évolution pour mieux gérer votre stress !

Si ce n’est pas le cas, la suite la semaine prochaine !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *